1830

 

     Les premières tenues reconnues datent des années 1830. Pour les hommes, c’est un pantalon dit bragoù berr généralement bleu avec des guêtres, chemise blanche en lin, gilet et veste en toile de bure marron, brun ou rouge et un chapeau à bords très larges avec la boucle sur le devant (boukl àr-raok).

       Les femmes portent une robe très longue de la même toile de bure que la veste de l’homme. Le costume est très couvrant, avec un tablier à haut devantier.

 

        La tête est couverte par une très grande coiffe de plusieurs épaisseurs de tulle et nansouk dont une grande bande très large et longue jusqu’au-dessus du coude.